la faculté ??? c koi ?? yalah nchofo

Enfin à la fac ! La cour des grands où vous n’aurez plus besoin de faire semblant d’avoir mal au ventre pour rater un cour. Le monde d’adultes où on ne convoquera plus vos parents parce que vous avez fait une bêtise en classe… Désormais vous êtes libre. Tellement libre que vous êtes livré à vous même. A vous de savoir vous en sortir !

Dans un amphi, deux cents personnes se côtoient mais sont si différentes les unes des autres. Des jeunes hommes barbus à l’allure d’imam et d’autres à dreadlocks au look de rasta. Des filles en foulards et d’autres plutôt stylées. Un vrai melting-pot, un brassage impressionnant qui ne ressemble en rien aux classes du lycée.


Je me rappelle mon premier cours en amphi ! Un prof qui fait son entrée, se présente rapidement, sans nous demander de faire de même, car il n’y a pas de temps pour les salamalecs. Micro à la main, l’enseignant se lança dans des explications en long et en large. Il parlait vite. Remplissait le tableau de formules et l’effaçait aussitôt. Je tentais de prendre des notes. Je chopais un mot et j’en ratais dix. J’avais le choix entre écouter un discours où je ne comprenais rien ou me concentrer sur la prise de notes… C’était très dur ! Fini les rapports rapprochés avec les profs, sauf dans des cas rares. Si vous voulez poser une question il faut l’écrire sur un bout de papier, attendre la fin du cours et espérer que le prof ait le temps d’y répondre. Les profs aussi ont bien entendu conscience de ce malaise, ils disent « nous sentons un grand désarroi dans les yeux des étudiants de première année. Mais on n’y peut strictement rien. Avec deux cents étudiants en amphi, il n’est pas évident d’avoir des relations personnalisées avec tout un chacun. ». C’est ça la fac !


La langue d’enseignement aussi est un grand handicap. Le niveau en français des étudiants est généralement très bas, dans ce cas, on comprend que la communication est très difficile. Les explications du prof sont du chinois pour les étudiants. C’est désolant ! La réforme de l’enseignement supérieur a prévu des modules de langues et de techniques de communication, mais les résultats ne sont apparemment pas si probants. L’étudiant fraichement arrivé à l’université vit un passage brutal de l’arabe au français avec pour unique préparation, quelques cours de traduction quasi inutiles.

Mais à la fin de chaque cours, ce seront des discussions qui s’instaurent, des amitiés qui se tissent… Des retrouvailles à la buvette où des notes de cours et des polycopiés sont échangés autour d’un café. Jour après jour on s’habitue à cette foule, à ce flot de jeunesse où les castes et la différence sociale sont abolies. C’est ça aussi la fac ! Pas de pauvres ni de riches. Tous sont logés à la même enseigne, s’assoient sur le même banc et vivent le même désarroi.

Février et mai, ce sont les examens qui approchent à pas de géant. Boulonnage, encore et toujours, à la buvette, sur les bancs de la cour, à la cité universitaire, à la bibliothèque… Et puis vient la période du doute, on regrette de ne pas avoir assisté au cours de maths, on fait des impasses car le programme est trop long, on demande de l’aide à ses camarades, on prête assistance à d’autres et on passe des nuit blanche à potasser… A côté, le temps du bac paraît sympa et le lycée si convivial. Oui mais ici, c’est la fac ! C’est précisément ici qu’on apprend ce que la vrai vie d’étudiant, sans artifices et sans fards.

merci hamza bennani
IWA KIJAKOM HADCHI ?? YALAH COMMENTAIRE emoticone

que pensé vs de cette article ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
 


6 commentaires

  1. yassine abid dit :

    tt ce que tu as dis est juste, la fac est vraiment dure, c’est une autre planet où le temps est tres court :(

  2. anonyme dit :

    pas mal c t vrai juste pour le mic :-s je trouve pas que c vrai mais bon on entend comme meme le prof si on veut mais si non les dernieres places de l’emphi c super pour dormir j deja essayer :-D loll bonne chance a toi simo dans ce site

  3. ayoub dit :

    comme chui de la fac je sais tout c’est truc ms c’est déja pas mal de donner des cotions pour ceux de l’année prochaine lol

  4. brahim dit :

    Mercie pour cette article khouya nawadtini men lgalba bach nzayar men lawal

  5. a2_hamza dit :

    tous ce que t’a dit est vrai mon cher ami bon courage pource merveilleux site qui est vraiment interessent…

  6. loubna dit :

    salut le gentil tout ce que tu as dis est juste.bonne chance’

Répondre

tétéch mon kattous |
Les changements climatiques. |
PLC2 HISTOIRE GEOGRAPHIE 2009 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le géoblog de quaternaire
| tsnouak
| la terre ça chauffe